Les jeux vidéo

 

Lorsqu’Ubisoft m’a contactée en 2000, afin d’associer mon nom et mon image
à un jeu vidéo, j’ai aussitôt été séduite. L’idée était d’autant plus sympa
et motivante qu’il n’existait à l’époque rien dans ce domaine sur l’équitation.
Je me suis dit qu’au même âge, j’aurais adoré disposer d’un jeu qui parle
de ma passion. J’ai donc accepté et le premier jeu est paru en octobre 2000.

 

Comme c’est vraiment un métier à part entière et pointu, mon rôle auprès d’Ubisoft
se borne à celui de consultante technique : je supervise autant que possible le contenu

« équestre ». Ce n’est pas moi qui décide du scénario, ce sont les développeurs
du jeu. Ce sont eux qui créent les personnages, inventent les intrigues, décident d’intégrer
des chevaux sauvages ou de partir à l’aventure dans un camp d’été par exemple !
Sur certaines versions, j’ai toutefois rédigé moi-même le contenu des fiches pédagogiques incluses dans le jeu.

 

Et en 2006, pour la 7ème version du jeu, les développeurs ont même décidé de m’intégrer
dans le jeu ! Je peux vous dire que ça fait un drôle d’effet de se voir modélisée dans un jeu
vidéo ! Ensuite, il m’a fallu me plier à un exercice un peu particulier : les enregistrements
de voix. Comme mon rôle dans le jeu était celui de la marraine d’une prestigieuse
académie équestre, il me fallait intervenir pour encourager les élèves, et j’ai donc dû
enregistrer en studio tous les textes du jeu me concernant. Un exercice amusant, même
s’il n’est pas toujours facile à réaliser. C’est un peu comme doubler les personnages pour
un dessin animé !

 

  • game_10
  • game_12
  • game_14
  • game_15
  • game_16
  • game_2a
  • game_2b
  • game_2c
  • game_2d
  • game_3
  • game_4
  • game_5
  • game_6
  • game_7
  • game_8
  • game_9

Et en ce qui concerne les éléments du jeu lui-même, je suis ponctuellement sollicitée
pour donner mon avis, mais il faut savoir que je ne peux pas tout vérifier ou obtenir.
D’abord parce qu’un jeu nécessite des mois de mise au point et de travail quotidien ;
il m’est donc très difficile d’en contrôler chaque seconde. Par ailleurs, certaines de mes
demandes ne sont pas ou très difficilement réalisables techniquement. Il y a déjà eu
beaucoup d’améliorations depuis les tout premiers jeux, notamment la capture
de mouvement qui a permis un rendu plus réaliste. Enfin, dans certains cas, nous avons
remarqué que trop de technique ou de réalisme pouvait nuire au côté ludique.
Et les jeux vidéo ont bien pour vocation première d’amuser !

Les commentaires sont fermés.

Alexandra Ledermann 3D


game_2009_2

Poney Club

2009
game_2009

L’été au Haras

2009
game_2008

La colline aux chevaux sauvages

2008
game_2007

Le Haras de la Vallée

2007
game_2006_2

Aventures au Galop

2006
game_2006

Le Défi de l’Étrier d’Or

2006
game_2005

L’École des Champions

2005
game_2004

L’héritage du Haras

2004
game_2003

Aventures au Haras

2003
game_2002

Équitation Aventure

2002
game_2001

Équitation compétition

2001
2000_jeu_pc

Equitation Passion

2000